polaritalienAu «pays des mafias et de la corruption endémique», le roman noir est régional : De Cataldo à Rome, Camilleri à Raguse, Todde à Cagliari, Carofiglio à Bari, Carlotto à Padoue, De Giovanni à Naples ou Lucarelli à Bologne….

Comme si chaque terroir avait sa spécialité en matière de violences et d'assassinats, ses types d'enquête policière.

Comme si chaque auteur avait un rôle, celui de témoin qu'ils disent jouer. Le seul capable, selon eux, de compenser la chute libre du journalisme d'investigation et de la littérature engagée, ainsi que les lenteurs de la magistrature à résoudre les grandes énigmes.

 

 

 


OPAC Sélection de notices