TPL_RGAAC3RB_EVITEMENT_CONTENT TPL_RGAAC3RB_EVITEMENT_RECH TPL_RGAAC3RB_EVITEMENT_MENU

Bibliothèque départementale de prêt de la Dordogne

Comptes-rendus

machinimaptCompte-rendu de la formation BDP "Animer des ateliers Machinima" des 3, 4 et 5 octobre 2016.

D'abord dédiés aux jeunes de banlieue, puis ouverts ensuite au plus grand nombre, Isabelle Arvers a orienté sa formation en direction de tout type de public de 6 à 77 ans.

La formatrice a rappelé que les machinimas sont d'histoire récente puisque le premier film a été créé en 1996, puis présenté les aspects techniques, tout en prenant le temps de montrer de nombreux exemples de films créés tout d'abord par des joueurs, puis par des personnes utilisant cette technique comme un moyen d'expression mais venant plutôt du monde des arts visuels.

Trois techniques de réalisation de machinima ont été montrées et expérimentées par les participants, afin que ces ateliers puissent s'adresser à des joueurs ainsi qu'à des non-joueurs. De même, lorsque le public est jeune, il est important de pouvoir adapter son contenu et de proposer des ateliers avec des outils dédiés à la création de machinima comme Moviestorm par exemple. Pour les adolescents à partir de 16 ans il est possible d'utiliser l'éditeur vidéo de GTA ou des jeux PEGI 16 OU 18, en privilégiant la capture vidéo pendant les séquences de jeu avec des outils comme FRAPS pour PC ou Quick Time Pro pour Mac.

La notion de scénario et d'écriture de pitch, de dialogue et l'élaboration de story board ont ensuite été abordées avant de lancer les participants à la formation dans la formidable aventure de la réalisation d'un machinima qui a pu se dérouler sur deux journées.

La formatrice a apprécié la diversité des propositions faites par les bibliothécaires venus à la BDP pour cette formation. Chacune et chacun y a mis de sa personnalité et il y a eu aussi une grande diversité dans les jeux et les univers utilisés.

Cédric Anger (bibliothèque de Coulounieix Chamiers) a utilisé Second Life ainsi que les jeux indépendants Homesick et Mind Path of Thalamus pour réaliser un film onirique sur le rêve d'un homme volant. 

Camille Borzeix (Bibliothécaire à Bergerac) a aussi utilisé Homesick pour réaliser un film sur le cauchemar, en intégrant les séquences du jeu dans un film réalisé avec Moviestorm.

Ludovic Chasseigne (bibliothécaire et responsable du musée à Mussidan) a quant à lui réalisé un film en utilisant des discours de présidents datant de la première guerre mondiale issus des archives de l'INA, pour mixer ces discours avec des images du jeu Verdun. 

François De Graeve (responsable de la section jeux et informatique de la médiathèque Louis Aragon de Boulazac Isle Manoire) a joué la carte de quel meilleur scénario pour the best film ever ever en utilisant des séquences du jeu War et de GTA et en les intégrant à Moviestorm

La formation s'est terminée par un visionnage collectif de chacun des films.

Espérons que tous auront la possibilité d'animer prochainement des ateliers dans leur structure ou en partenariat avec des écoles ou des espaces publics numériques lorsqu'ils ne disposent pas du matériel technique requis pour un atelier machinima.

Isabelle Arvers, Association Kareron

Département de la Dordogne